top of page
Rechercher
  • Sowelia

Noël je t'aime... Moi non plus !


Quand on parle des festivités autour de Noël, il y a souvent 3 paires de lunettes :

  • Ceux qui adorent, qui y retrouvent la magie de l’enfance, la joie de faire plaisir et de recevoir,

  • Ceux que cela indiffère au plus haut point, au mieux c’est l’occasion de faire un bon repas avec des proches, ou l’occasion de rester tranquille pendant que tout le monde s’agite

  • Et ceux qui vivent ce moment de manière douloureuse et qui n’ont qu’une hâte que ce soit derrière !


J’ai porté successivement ces 3 paires de lunettes au fil des années, j’avoue qu’aujourd’hui je fais plutôt partie de la catégorie qui envisage cette période comme un passage obligé qu’on a hâte de voir s’éloigner. Pour moi, Noël a perdu son essence, est dans le « trop », que les valeurs qui faisaient la beauté de ces célébrations sont bien souvent sacrifiées sur l’autel de la consommation et de l’obligation. Obligation d’acheter, obligation d’être joyeux, obligation d’être présent…


Pour autant, afin de vivre cette période au mieux, que pourrait-on transformer pour :

1) profiter à fond pour ceux qui aiment cette période festive,

2) maximiser le bénéfice pour ceux que cela indiffère et,

3) mieux vivre la période pour les allergiques à Noël ?


Voici quelques pistes que j’aimerais partager avec vous :


*** Marathon de Noël, on se ménage pour durer !


Pour ceux qui adorent ça, on peut présupposer qu’ils n’auront pas attendu la dernière minute pour faire les cadeaux et les courses 😉 Mais parfois, le rythme de la vie nous rattrape alors si toutefois cela devait arriver, malgré la course contre la montre, quelques idées pour optimiser votre temps...


· Sachez quoi et où, la préparation est clé pour ne pas s'éparpiller !

· Le plus important : ménagez-vous une pause toutes les 2h pour récupérer et faire baisser la fièvre de noël. Parfois à courir, on ne réfléchit plus, on passe en mode automatique et c’est là que l’on peut acheter des choses inutiles ou non prévues initialement (une 20e guirlande lumineuse, vraiment ?). Cela vous donne l’occasion de faire le point sur ce que vous avez déjà acheté, ce qui vous manque. Autre avantage : ne pas vous épuiser et aussi profiter de l’ambiance que vous aimez tant, pouvoir observer les gens les bras chargés de paquets, sentir l’odeur des marrons chauds ou des chocolats chauds. Savourez !


*** Remettre un peu de motivation pour les blasés des fêtes


Qu’est-ce qui vous fait vibrer au quotidien dans vos interactions avec les autres ? Rire ? Surprendre ? Faire plaisir ?


Sortez des sentiers battus pour faire plaisir, sans vous ruiner et peut-être même sans sortir de chez vous !

Cadeaux dématérialisés, petites attentions faites-maison, achat à des petits créateurs qui sauront vous proposer des pepites.



*** Douceur Douceur et encore Douceur


Vous n’aimez pas cette période ? Elle fait remonter des souvenirs ou émotions douloureuses ? Accueillez et prenez soin de vous. Comment ?


Autorisez-vous à dire NON si la seule chose dont vous vous sentez capable c’est de rester au chaud chez vous. Prévoyez éventuellement un petit programme « doudou » : votre plat préféré que vous aurez cuisiné à l’avance, votre dessert préféré, une bougie ou des huiles essentielles qui vous font du bien… Bref, que du doux ! C’est OK de dire « je ne suis pas en forme, je préfère ne pas venir et me reposer » si c’est ce que vous ressentez au fond de vous.


Si vraiment vous ne vous autorisez pas à refuser, préparez-vous avant la soirée :

- Relaxation ou cohérence cardiaque, on trouve des vidéos gratuites en ligne

- Trouver des échappatoires pour quitter la table si les discussions deviennent pesantes. Par exemple aider le maître ou la maîtresse de maison à débarrasser, aller aider en cuisine, faire des pauses aux toilettes ou pause salle de bain pour pratiquer quelques grandes respirations et faire retomber la pression et les émotions, avec un peu de chance il y aura peut-être un petit chat ou un chien troooop mignon à caliner pour prendre un « break » bienvenue et recharger les batteries… bref soyez mobile

- Voir si vous pouvez trouver des « alliés » qui vous sortiront de situations embarrassantes ou lourdes, qui verront si à un moment la coupe est pleine pour faire diversion et vous offrir un espace de discussion et d’échanges reposant.

- Questions intrusives ou sujets polémiques, on s’affirme : Un « C’est personnel, je n’ai pas envie d’en parler » droit dans les yeux et avec un sourire et on enchaîne avec un sujet bateau, météo, travail, cinéma…



Et dans tous les cas, n’oubliez pas de vous offrir un cadeau, à vous-même pour tout ce que vous avez réussi à accomplir, vivre ou dépasser cette année.


Je vous souhaite de belles fêtes !

10 vues0 commentaire

댓글


bottom of page