top of page
Rechercher
  • Sowelia

Bien-être : Si on parlait de météo interne ?





Quel temps il fait pour vous aujourd'hui ?


Pas dehors non ! 😉 Même s'il est vrai que le temps qu’il fait à l’extérieur peut influencer notre météo interne.


Non, ici je vous parle de vos émotions, de l’état dans lequel vous vous sentez…

Pas si simple n'est-ce-pas ?


Souvent on "fonctionne" sans vraiment se poser la question, et pourtant on aurait tout à gagner à mieux se connaître, à voir clair dans notre état émotionnel interne pour pouvoir l'ajuster.


Voici comment vous familiariser avec cette météo interne et avec vos émotions...


Observez ce qui se passe en vous


Est-ce qu’il fait plutôt beau, vos émotions sont-elles légères, votre journée vous réjouit ?

Est-ce nuageux ? Manque d’allant, d’envie, humeur maussade, vague à l’âme, découragement ?

Est-ce pluvieux ? Un état de tristesse latent ou même une envie de pleurer, un trop plein, un sentiment de déprime ?

Est-ce orageux ? La colère gronde et la tempête menace, gare à celui ou celle qui allumera la mèche même sans le vouloir !

Est-ce variable ? Vous avez l’impression d’être à fleur de peau de réagir à tout et de pouvoir passer du calme absolu à la colère suivi d’un sentiment de tristesse et de découragement.


Une fois que j'ai fait cela, à quoi ça sert ?


Faire cet état des lieux, prendre le temps de regarder votre météo va vous permettre de :


Ø Reconnaître votre émotion, c’est en quelque sorte l’accueillir pour mieux la laisser se dissoudre. Si vous ne la regardez pas, si vous essayez de la « mettre sous le tapis » elle prendra de plus en plus de place, tels un enfant cherchant par tous les moyens à attirer votre attention


Ø C’est également vous donner les moyens de vous ménager. On ne peut pas être toujours au top, dans l’efficacité. Nous sommes humains et en cela, reconnaître qu’il y a des jours plus compliqués que d’autres peut nous permettre, dans une certaine mesure, de faire des aménagements pour mieux passer la journée. Bien sûr vous ne pourrez pas forcément annuler la réunion avec Dulourd mais vous pourrez peut-être choisir de prévoir juste après une pause avec votre collègue préféré(e).


Et si c’est une pile de repassage qui vous met le moral au plus bas, vous pourrez peut-être choisir de faire l’impasse sur certains vêtements et choisir de mettre votre playlist préférée ou votre podcast favori pour aller au bout de ce dont vous n’aurez pas pu vous débarrasser.


Ø Quand votre météo est belle c’est le moment d’engranger les souvenirs, les discussions, d’être dans l’action pour les jours de grisaille, pour pouvoir y repenser et avoir pris de l’avance et être dans un rythme moins intense quand c’est possible.



« La vie est une météo imprévisible. » - Claude Lelouch

Se connaître... pour agir et réajuster



Ø C’est l’occasion de mieux vous connaître et de trouver vos solutions. De quoi j’ai besoin quand je me sens découragé / triste / en colère ? Avec qui j'ai envie de partager quand je me sens heureux, confiant ?


Au fil du temps, je me suis constitué des playlists de Musique, une liste de livre ou séries feel-good à dégainer quand j'ai un coup de "down". Des playlists qui instantanément vont me mettre dans une humeur plus légère.


Je sais aussi ce qui peut me remonter le moral à coup sûr : coup de fil à des amis, sport, marche, activité manuelle.


J'accueille également avec bienveillance mes besoins de solitude. A vous de trouver votre curseur pour savoir à quel moment vous avez besoin de calme ou, au contraire, de voir du monde…


Constituez votre liste de petites douceurs du quotidien dans laquelle vous irez piocher au besoin. Pas besoin de choses compliquées, un thé, un plat réconfortant, une ballade.



Et pour conclure...


Notre météo interne est un état, comme la météo à l'extérieure elle est variable, rien n'est figé. Parfois on ne peut pas agir sur elle, sur les circonstances de la vie, la réalité à laquelle nous sommes confrontée. Pour autant, nous pouvons choisir de prendre un parapluie, de mettre des bottes, bref d'adapter notre réaction, nous protéger, nous cocooner.


Et comme on dit, la pluie ou l'orage ne durent jamais éternellement, le soleil finit toujours par réapparaître d'une manière ou d'une autre... et parfois là où on ne l'attend pas.


Si vous sentez que votre spleen, fatigue mentale dure, que vous perdez votre énergie sans réussir à retrouver de l'allant, n'hésitez pas à consulter un professionnel de santé qui pourra vous aider et vous orienter vers un thérapeute le cas échéant. Ne restez pas isolé dans un état de déprime qui dure, et souvenez-vous : ce n'est jamais un signe de faiblesse, au contraire bien souvent un signe que l'on essaye d'être trop fort face aux événements de la vie.


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page